Le pouvoir des habitudes

Une simple décision peut tout changer

Peut-être connaissez-vous « Le pouvoir des habitudes » ?

C’est le titre d’un livre, écrit par Charles Duhigg.

Il a pour sous-titre : « Changer un rien pour tout changer ».

Son contenu détail à quel point les habitudes de vie, et surtout ce que l’on appelle les schémas de pensée, peuvent altérer de manière considérable le cours de votre vie.

L’auteur y expose comment fonctionnent nos habitudes, comment elles se créent et comment les modifier.

Notamment, il relate l’histoire de Lisa, qui réussit, par un seul changement à se soustraire à des habitudes de vie néfastes pour sa santé, sa vie sociale et financière.

Mais qu’en est-il de la procrastination ?

Est-il possible de créer des habitudes qui permettent de ne plus procrastiner ?

Pour parvenir à réaliser nos projets dans les temps et qu’ils aboutissent enfin.

Selon certaines études, il faut en moyenne soixante-six jours pour créer ou modifier une habitude.

Mais pour y parvenir, il vous faut utiliser les bonnes techniques et avoir les connaissances nécessaires pour vous assurer de réussir.

Cependant, s’énoncer à soit que l’on va agir dans un domaine précis, mais surtout le déclarer publiquement peut avoir des résultats positifs.

Vous savez, le premier jour de l’année où l’on veut faire à nouveau du sport, apprendre le chinois ou arrêter de fumer.

Sachez que, selon une étude de l’université de Scranton, le taux de réussite vs échec au cours des 6 premiers mois évoluent de la façon suivante pour les personnes qui prennent une résolution du Nouvel An :

Après 1 semaine, 75% réussissent toujours à la tenir.

Après deux semaines, le nombre tombe à 71 %.

Après 1 mois, ce pourcentage descend à 64 %.

Et après 6 mois, seulement 46% des personnes qui prennent une résolution réussissent toujours à la tenir.

Toujours selon cette étude, en comparaison, il y aurait parmi les personnes qui ont des objectifs similaires, mais qui ne se fixent pas de résolution, uniquement 4% d’entre elles qui réussissent encore après 6 mois.

Ce qui veut dire que, si vous ne prenez pas garde à la façon dont vous formulez vos bonnes résolutions, cela ne fonctionne pas.

L’importance de bien formuler ses objectifs

Par conséquent, la formulation et les intentions affichées auprès de votre entourage ont un impact important sur vos résultats et la tenue dans le temps de vos bonnes résolutions.

Parce que si l’on fait le calcul, le taux de réussite est 10 fois moins important chez ceux qui ont une bonne intention mais qui ne formule pas d’objectif précis.

En résumé, si vous souhaitez apporter des changements significatifs à votre vie et que ceux-ci durent dans le temps, faîtes attention à la manière dont vous allez le faire.

Le choix de la méthode

Comme nous venons de le voir, utiliser des méthodes précises pour formuler vos objectifs peut vous permettre d’avoir des résultats 10 fois supérieurs aux personnes qui ne le font pas.

Un moyen simple et peu couteux, c’est le couple ultra efficace du papier et crayon.

Ainsi, prenez le temps de formuler vos objectifs sur une feuille de papier.

Écrire cette liste à la main, et non pas sur ordinateur ou votre téléphone, va vous permettre de vous concentrer sur l’essentiel et de ne pas vous laisser distraire.

Pour renforcer l’effet de cette liste de bonnes résolutions, vous pouvez aussi partager vos objectifs et intentions d’agir avec d’autres personnes.

Le partage social est un outil puissant pour vous aider à maintenir un bon niveau de motivation.

Car il fait partie des raisons importantes pour lesquels vous procrastinez.

Et vous ?

Quelles sont les habitudes que vous avez mises en place pour être plus productif ?

Quels sont les résultats que vous pourriez atteindre en travaillant activement sur vos objectifs ?

En conclusion

La procrastination, comme tous comportements, peut faire l’objet de modifications qui permettent à court et moyen long terme de s’en débarrasser.

Il est toujours important lorsque l’on fait un travail sur soi de bien connaître, pourquoi on agit ainsi et le comment faire pour modifier ce comportement.

Des réflexions ou des questions sur cet Article ? Faites-moi savoir en laissant un commentaire ci-dessous !

Dr Michaël Gilbert

Pour en savoir plus, vous avez à votre disposition la bibliographie qui a servi à la rédaction de cet article cliquez ici

À propos de l’auteur

Dr Michaël Gilbert

Bonjour,

Je suis le
Dr Michaël Gilbert

Docteur en Psychologue social et cognitive.
Je suis passionné par l'organisation du temps et l'efficacité personnel. Je vous accompagne dans votre réussite personnelle et professionnelle.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>