Les procrastinateurs sont-ils paresseux ?

La réponse rapide pour vous rassurer dès maintenant : Non les procrastinateurs ne sont pas des personnes paresseuses.

Qu’est ce qui différencie les procrastinateurs de personnes paresseuses ?

Une personne paresseuse n’a pas d’intention réelle de réaliser une tâche ou un travail qu’on lui a confiée.

Alors que le procrastinateur va éprouver de la culpabilité sur le fait qu’il n’a pas réalisé ce qu’il devait réaliser.

Après ce moment d’inconfort émotionnel, une nouvelle bouffée de motivation peut alors surgir.

Le fameux « Bon allez, demain je m’y mets à fond » ou le « Bon, je commence ça lundi et c’est fini à la fin de la semaine ».

Seulement, au moment de passer de nouveau à l’action à la date et l’heure que l’on a convenu avec soi-même, patatras on se dit … « Bon alors, est-ce le bon moment pour commencer ça ? »

Même si votre niveau de procrastination est élevé, sachez une chose importante : vous avez les mêmes intentions et ambitions de réalisation que les autres, vous n’êtes pas une personne paresseuse.

L’autre raison, un problème d’inaction

Votre principale difficulté, c’est que vous n’agissez pas ou pas suffisamment au regard de vos projets.

Et cela au détriment de tous les aspects de votre vie.

Les espaces de nos vies ne sont pas cloisonnés, vie personnelle et professionnelle sont étroitement liées.

C’est la raison pour laquelle vous éprouvez de la culpabilité.

Ce qui a pour conséquence de vous faire douter de vous, de vos capacités.

Parfois même, peut-être avez-vous l’impression d’être irresponsable ou immature.

Ce qui a pour conséquences de vous sentir comme impuissant face à vos projets.

D’avoir l’impression de vous enliser dans l’immobilité.

Des consèquences multiples

Ce qu’il faut savoir, c’est que sur le court terme nous regrettons les choses que nous avons faites mais sur le long terme ce sont les choses que l’on a pas faites que nous regrettons.

En tant que procrastinateur, on se pose tous la question : « Mais qu’est qui ne va pas chez moi ? »

Même si l’on sait au fond de nous même que l’on a les compétences de réussir les choses, les plus simples nous paraissent parfois insurmontables.

Nous savons ce que nous avons à faire et ce que l’on devrait faire, mais nous ne le faisons pas.

Nous repoussons l’échéance, encore et toujours, en étant persuadé que la prochaine sera la bonne.

Qu’est ce qui pourrait vous motiver à passer à l’action aujourd’hui ?

En conclusion

Il est important, pour vous, de comprendre que si vous ressentez du malaise parce que vous ne réalisez pas les tâches qui vous incombent dans les temps impartis, cela ne signifie pas que vous êtes une personne paresseuse.

Pour mieux comprendre pourquoi vous agissez ainsi, essayez de prendre du temps pour vous.

Essayez d’identifer ce qui vous empêche réellement d’avancer, car les causes de votre comportement de procrastinateur sont multiples.

Si vous souhaitez vous libérer des chaines que représentent pour vous la procrastination, il est important de bien savoir à quoi vous avez affaire et de prendre les dispositions nécessaires pour vous libérer de ces entraves.

Des réflexions ou des questions sur cet Article ? Faites-moi savoir en laissant un commentaire ci-dessous !

Dr Michaël Gilbert

Pour en savoir plus, vous avez à votre disposition la bibliographie qui a servi à la rédaction de cet article cliquez ici

À propos de l’auteur

Dr Michaël Gilbert

Bonjour,

Je suis le
Dr Michaël Gilbert

Docteur en Psychologue social et cognitive.
Je suis passionné par l'organisation du temps et l'efficacité personnel.
Ancien procrastinateur, je vous accompagne dans votre réussite personnelle et professionnelle.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>